TENDANCE - AUTOMNE HIVER 2014: EN MODE RÉTRO

Hello les amis! La mode années 50, 60, 70, 80 revient dans les collections automne-hiver 2014. Mon invitée, la journaliste Normandie Hoche...

Hello les amis! La mode années 50, 60, 70, 80 revient dans les collections automne-hiver 2014. Mon invitée, la journaliste Normandie Hoche, explique comment adopter ces tendances.

Normandie Hoche est une journaliste parisienne vivant à Londres. Fan de musique et de mode, elle est rédactrice pour Farfetch. Cette plate-forme d’e-commerce regroupe les stocks de centaines de boutiques prestigieuses réparties à travers le monde.



Image du film noir Association Criminelle de Joseph Lewis


Volume, longueur, noirceur : trois mots pour définir la tendance 50’s de l’automne-hiver 2014. Cette saison, quelques grandes maisons telles que Rochas, Christian Dior et Antonio Marras ressuscitent les jupes corolles et fourreaux, les manteaux longs et cocons, les chaussures kittens et Mary Jane et les lunettes de soleil papillons. Mais nous sommes bien loin des tenues acidulées de Betty Draper dans Mad Men, les créateurs nous emmènent du côté obscur des années 50, à travers des looks qui rappellent les films noirs de cette époque. Certains designers tels que Roksanda Illincic et Jonathan Saunders modernisent ces silhouettes hitchcockiennes avec des empiècements en PVC.



De gauche à droite : défilés Monique Lhuillier, Rochas, Christian Dior et Preen by Thornton Bregazzi.




























De haut en bas, colonne de gauche : manteau Jigsaw, lunettes de soleil Mango, satchel Rebecca Minkoff.



























Françoise Hardy
Période de transition entre les sages années 50 et les 70’s délirantes, les 60’s emprunte à ces deux époques. C’est une décennie importante pour la mode, qui s’émancipe en même temps que les femmes. Aux tenues chic et proprettes d'icônes comme Jackie Kennedy succèdent les fantaisies et l’espièglerie d’une jeune génération de « it-girls » telles que Twiggy ou Edie Sedgwick. C’est sur cette deuxième partie des sixties que de nombreux créateurs, dont Jean-Charles de Castelbajac ou Nicolas Ghesquière chez Vuitton (première collection) se concentrent. La mini-jupe, inventée par Mary Quant, revit ses heures de gloire sur les podiums. De forme trapèze, elle se porte avec des babies et des bottes ou bottines aux talons carrés, comme celles des mods et yéyés qui ont fait swinger les sixties.

De gauche à droite : défilés Valentino, Gucci, Louis Vuitton et Saint Laurent.



























De haut en bas colonne de gauche : manteau Zara, satchel Loeffler Randall, boots Hobbs





















Mick Jager et Mariane Faithfull


Si les 60’s ont vu naître de nombreuses révolutions, elles ne faisaient qu’ouvrir la voie aux 70’s. A cette époque, les codes vestimentaires sont bouleversés et tout devient permis ! Le pantalon est désormais perçu comme une pièce unisexe que les femmes portent d’avantage et les hippies, assez mal vus dans la première moitié des années 60, dominent. C’est leur style folk fait d’imprimés cachemire, de pantalons patte d’eph, de cuir, de poil et de plumes qui réapparaît aujourd’hui, revisité à la sauce luxe et paillettes par des marques telles que Roberto Cavalli, Etro, Hermès et Burberry Prorsum. La prestigieuse maison britannique a fait défilé ses mannequins drapées dans des voiles, tissus vaporeux et plaids, illustrant l’apparition de la tendance du manteau couverture. Ci-dessous celle de Cara Jocelyn Delevingne marquée de ses initiales, on est un brin jalouses… Pff, quelle princesse celle-là !























De gauche à droite : défilés Etro, Burberry Prorsum, Hermès et Emilio Pucci.

























Les actrices de la série Dynasty


La grande fête qui avait commencé dans les 70’s se poursuit dans les 80’s. A cette époque, même les hommes portent des crop tops ! Les gens se lâchent, leurs looks sont dorés, bling, colorés, fluos, sportswear, larges ou alors carrément extravagants et très structurés à l’image des pantalons carotte et des blazers à épaulettes de Joan Collins dans Dynasty ( la reine du power dressing !). Pour l’hiver, les designers tels que Jeremy Scott chez Moschino ou Dries Van Noten nous rhabillent  avec des vêtements opulents et brillants. Balmain nous entraîne dans un safari chic avec des pantalons carotte en cuir et des vestes péplum à épaules carrées, couvertes de peaux d’animaux. Tandis que le duo allemano-islandais Ostwald Helgason rend hommage au jean, ce basique 80’s, en le couvrant d’iridescence. Magique !

           De gauche à droite : défilés Dries Van Noten, Emanuel Ungaro, Balmain et Ostwald Helgason.




colonne de droite : bomber H&M, pantalon en cuir H&M


Crédits photos : Filmmakeriq.com, pinterest.com, pinterest.com, beatsixties.blogspot.co.uk, plushrugs.com, bavardise.blogspot.co.uk, style.com, polyvore.com

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Je suis folle de la tendance des années 50, le jupe midi, les jupes bouffantes ...
    Vraiment un super article ;)
    Biz Jeny

    http://jenychooz.net

    RépondreSupprimer
  2. Moi je préfère 70's ! super article, très inspirant !

    RépondreSupprimer

Merci pour ce commentaire!

Flickr Images